La Peinture suédoise

On nous en demande souvent la recette de cette peinture merveilleuse, qu'on peut faire soi-même, qui tient très bien en extérieur et qui ne coûte quasiment rien.
Alors la voilà !


Ingrédients (pour 5l de peinture / pour 15m² environ) :
> 350g de farine (farine de blé de base T45)
> 1kg d'ocre ou terre colorante (de préférence les ocres et terres naturelles)
> 4l d'eau
> 100g ou 1dl de sulfate de fer -> uniquement pour l'extérieur : sert de fongicide et évite l'apparition des mousses
> 0,5l d'huile de lin -> renforce la couleur, solidifie la peinture en séchant et facilite l'application
> 5cl de savon noir liquide -> favorise le mélange huile/eau et rend le mélange plus homogène

Marmite, fouet, cuillère en bois, réchaud

Préparation :
> Délayer progressivement la farine dans 0,5l d'eau froide en mélangeant au fouet pour éviter les grumeaux. Faire chauffer cette sauce blanche, allongée progressivement avec 3l d'eau (le demi-litre restant servira à diluer la peinture en fin de cuisson) pendant 15mn. Quand l'amidon contenu dans la farine a gonflé, la colle de farine est prête.
> Ajouter l'ocre et le sulfate de fer.
> Continuer à cuire pendant 15 mn en mélangeant.
> Ajouter l'huile de lin. Cuire à nouveau pendant 15mn tout en remuant.
> Ajouter le savon noir.
> Si besoin, rectifier la consistance avec le reste d'eau. La consistance doit être fluide mais un peu épaisse, comme une pâte à crêpes.
Mélanger et laisser refroidir.

La peinture se conserve très bien plusieurs mois dans un récipient fermé, dans un endroit frais mais pas humide (garage par exemple).

Application : Appliquer de préférence un jour de beau temps (mais pas trop chaud). On utilise une brosse à colle ou une brosse à badigeon ; les pinceaux plats et ronds servent pour les retouches et les finitions.

La peinture est sèche au toucher entre 30mn et 1h, en fonction de l'humidité de l'air. Passer une deuxième couche au moins 2h après la première, dans l'idéal 24h après pour que la peinture soit sèche à cœur.
Pour un bois neuf, passer une couche de la peinture diluée de 10 à 20% d'eau. Attendre 24h et passer une seconde couche (non diluée) pour la finition.

Pinceaux et ustensiles se lavent très bien à l'eau + produit vaisselle, immédiatement après (ne pas attendre que ça sèche !).

Support : idéal sur le bois, en intérieur ou en extérieur ; peut aussi s'utiliser sur le placoplâtre, l'OSB, le fermacell, les enduits (terre, chaux, plâtre), les briques, les pierres, les ferrures anciennes.

Remarques : protège le bois de manière durable ; résistante, anti-UV, mate, très couvrante, ne s'écaille pas (seules les couleurs passent un peu avec le temps). Faire chauffer la préparation permet que l'oxyde de fer (contenu dans les ocres) se dissolve mieux, ce qui rend la peinture plus résistante dehors.

On conseille généralement de rafraîchir la peinture 2 ans après la première application, puis une fois tous les 10 ans.

 

 

Pour en savoir plus

La recette ci-dessus est une synthèse du livre de Nathalie Boisseau "La Peinture suédoise" et de diverses lectures sur le sujet.

La Site Esprit Cabane parle de la peinture suédoise mais également de plusieurs autres peintures naturelles qu'on peut réaliser nous-mêmes.

Il existe aujourd'hui pas mal d'endroits qui vendent des pigments. Nous achetons souvent aux Ocres de France, entreprise installée à Apt, au pied du colorado provençal. En attendant de faire d'autres tests, nous pratiquons beaucoup le Rouge Vénitien (c'est beau et il tient bien).